Étiquettes

, , , , , ,

Bureau« Les objectifs étaient clairs, renverser Ambutu, avec l’appui d’une population éprise de liberté, installer un monde nouveau et le faire prospérer. » Tels sont les mots limpides du chef Nanga, alors qu’il résume à Perier la folle épopée dans laquelle ils se sont lancés.

Folle épopée. Deux termes qui résument parfaitement l’histoire du « Lion sans crinière » : alors qu’il gère la plantation africaine dont il a hérité de ses parents, le jeune André Saint-Souris décide brusquement, un jour, de prendre les armes et de fomenter une rébellion pour destituer le dictateur Ambutu qui gouverne le pays depuis son indépendance.

Rejoint par les membres des quatre différentes tribus qui travaillent à la plantation, Saint-Souris va voler de victoires en victoires, porté par l’enthousiasme de la population et la foi qu’ils ont en ce jeune chef – européen pourtant – drapé dans la peau d’un lion qu’il a tué, enfant, à mains nues.

Mais l’ivresse du pouvoir est dangereuse et les idéaux résistent mal aux sirènes envoûtantes de la toute-puissance…

Premier roman d’Edouard Bureau, publié chez Sable Polaire, « Le lion sans crinière » est une fresque épique portée par un souffle lyrique et une plume absolument enchanteurs. Chaque phrase, chaque mot est ciselé à la perfection.

bureau2

Les descriptions de la nature africaine ou des états d’âme des différents protagonistes sont autant de petits bijoux que le lecteur prend plaisir à lire et relire pour le seul bonheur d’avoir sous les yeux une langue aussi parfaite.

Je parvins à la maison sous un ciel chargé d’étoiles, je regardai en haut. Des nuages, des cumulus solitaires déjà croisés en route, masquaient parfois le membre d’une constellation puis celui-ci réapparaissait sans heurts. L’empyrée était tatoué de segments imaginaires, c’était Orphée ou bien la Petite Ourse. Et de toutes ces pléiades, les astres tremblaient un peu, ils voletaient et éclataient comme des bulles de savon.

Ca fait rêver, non ?

Mais on ne pouvait attendre un style moins élégant d’un auteur aussi délicieusement dandy ! Vous voulez vérifier ? Il a eu les honneurs de la Grande Librairie !

Bonne lecture !

Anne-Sophie

Publicités