Étiquettes

, , , , , ,

Rundell » Au matin de son premier anniversaire, un bébé fut découvert dans un étui à violoncelle, flottant au beau milieu de la Manche. C’était le seul être vivant à des kilomètres à la ronde. Le bébé, quelques chaises et la proue d’un bateau sombrant dans l’océan : rien d’autre à l’horizon.« 

Un petit bijou. Ce roman de Katherine Rundell, une fois lu, ne vous quittera pas pendant un moment et séduira aussi bien les enfants que leurs parents.

Car l’histoire de Sophie, recueillie bébé alors qu’elle flottait dans un étui à violoncelle au milieu de la mer par un intellectuel loufoque, Charles Maxim, est à la fois tendre, drôle, pleine de suspense et de poésie.

En cette fin de 19e siècle dans le Londres victorien, il n’est pas courant d’élever une petite fille lorsqu’on est un vieux garçon endurci, d’autant plus lorsqu’on considère qu’il est en effet plus pratique de porter des pantalons, qu’un livre fait une assiette tout à fait convenable lorsqu’il n’y a pas d’autre alternative et qu’il est parfaitement normal de jouer du violoncelle sur le toit de sa maison.

Toutefois, lorsque les services sociaux annoncent à Charles qu’ils vont lui retirer la garde de Sophie, le jour du douzième anniversaire de cette dernière, ne reste pour nos deux héros qu’une seule option : la fuite. C’est alors le début d’un périple à travers Paris, sur les traces de la mère de Sophie, ou plus exactement sur les toits de Paris, en compagnie d’une curieuse bande d’enfants « danseurs du ciel ».

Véritable ode à la liberté et l’anticonformisme, à la fidélité et à la force des rêves, ce premier roman de Katherine Rundell publié en France en 2014 est sans conteste un des meilleurs romans pour la jeunesse paru ces dernières années.

Bonne lecture !

Anne Souris

A partir de 9-10 ans.

Publicités