Mots-clés

, , , , , , , , ,

Baussier« Sarah a dix ans, mais elle travaille déjà. Aussi loin que ses souvenirs remontent, elle a toujours travaillé. D’abord, elle a rendu de petits services à ses maîtres, des Blancs forcément ; puis on l’a laissée apporter le thé au salon… Mais Sarah ne rêve que d’une chose : connaître un jour la liberté. Comme tous les esclaves, elle est considérée comme un objet par ses maîtres. Ils peuvent même la vendre si l’envie leur en prend ! Cette histoire se passe dans le Sud des Etats-Unis, dans les années 1860. Nous sommes juste avant la Guerre de Sécession, qui va aboutir à l’abolition de l’esclavage…« 

Chers petits souriceaux, futurs rats de bibliothèque, puisque c’est à vous que cet article est destiné, voici un livre qui va vous mener sur les pas des riches planteurs et de leurs esclaves, dans le Sud des Etats-Unis à la fin du XIXe siècle.

BaussierL’histoire que nous raconte si bien Sylvie Baussier, et qui est superbement mise en images par Christel Espié, est celle de Sarah, une petite fille noire de dix ans, qui est l’esclave de la famille Robins. Dans la grande maison blanche qui se dresse fièrement au milieu des centaines d’hectares de coton, elle sert le thé, allume le feu, prépare les repas. Son sort, d’après sa Maman Milah, est bien meilleur que celui de tous ceux qui triment, du matin au coucher du soleil, dans les champs de coton, sous la chaleur et dans la poussière mais elle doit cependant faire attention : avec sa peau claire et cet étrange grain de beauté derrière le genou, Sarah porte un lourd secret qui va lui apporter bien des ennuis.

Je ne peux que vous recommander, chers parents, ce très bel album, datant de 2008, et qui permet d’aborder avec les enfants l’histoire de la guerre de Sécession, sans caricaturer un camp ou l’autre mais sans occulter non plus les aspects les plus durs du système esclavagiste et de la guerre.

baussier2.jpg

Chaque chapitre, aux illustrations en pleine page absolument magnifiques, est entrecoupé d’une double page documentaire sur un point de cette période de l’Histoire des Etats-Unis très pédagogique, qui peut donner envie aux enfants d’approfondir le sujet.

baussier6-e1510050121417.jpg

baussier5.jpg

Si les plus grands, à partir de 8-9 ans, pourront sans souci lire cet album tout seuls, les plus petits auront cependant peut-être besoin d’une présence rassurante face à certaines images ou aspects de l’histoire de Sarah, Samuel et John.

Baussier3

Baussier4

 

Bonne lecture !

Anne Souris

Enregistrer

Publicités