Mes albums pour Noël

Étiquettes

, , , , , ,

Cher Père Noël, il y a des années comme ça où tout semble plus compliqué, où le jour qui tombe si vite fait écho à la nuit qui enserre nos coeurs, où même les illuminations les plus scintillantes dans les rues ont du mal à faire étinceler nos âmes. Et pourtant, dans ce chaos, ce tunnel qui semble parfois interminable, reste toujours la base, le filet qui permet de ne jamais toucher le fond : les livres et l’évasion qu’ils procurent.

Cher Père Noël, au cours de ces mois de novembre et décembre si moroses, il y a eu plusieurs perles sur mon chemin. Des albums magnifiques, aux images poétiques, qui m’ont emportée, enthousiasmée, comme le Parfum des grandes vacances par exemple. Et il y en eut d’autres, dont je vais te parler maintenant.

Cher Père Noël, n’oublie pas de les mettre dans ta hotte et de les distribuer dans un maximum de foyers, pour le bonheur des plus petits et des plus grands. Surveille ta boîte au lettres, cher Père Noël, j’aurai aussi des romans adultes et enfants à te recommander avant le 24 !

Bons préparatifs, la bise aux lutins de ma part.

Anne-Sophie

Lire la suite

Petite chronique de la bibliothèque… Le Défi Lecture !

Étiquettes

, ,

Bonjour !

Pour une fois, je ne vous parlerai pas d’une de mes lectures. Aujourd’hui, je souhaiterais discuter avec vous des lectures des plus jeunes d’entre nous, et même plus spécifiquement, de leur niveau de lecture. Nous avions déjà discuté de la façon dont il était possible de leur transmettre le goût de la lecture, cette fois-ci je passe le cap suivant !

Rassurez-vous, loin de moi l’idée de vous rabâcher les oreilles à coup de « c’était mieux avant » ou « de mon temps, la Comtesse de Ségur était au programme de la moyenne section de maternelle »… Toutefois, en tant que bibliothécaire scolaire, je me pose réellement la question de ce que je propose à lire à mes élèves.

Lire la suite

Le Canard en Judée – Hugues Lefèvre

Étiquettes

, , , , ,

« Chaque matin, la tour de Siloé ouvrait ses portes à 8h. Collecteurs d’impôts, experts-comptables, auditeurs en tout genre, le gratin de la finance s’engouffrait dans le building flambant neuf inauguré à la dernière Pâque. Fierté de toute la ville, la tour faisait de Jérusalem la première place financière de la région. Plus d’une trentaine d’entreprises spécialisées dans la finance y avaient élu domicile, toutes plus puissantes les unes que les autres. Parmi elles, on retrouvait le siège de la Banque Nazareth et Palestine (BNP), la Haute Société Bancaire de Canaan (HSBC) ou bien encore les Mutuelles Malachie et Abraham (MMA). La Judée vivait alors une période de croissance économique stimulée notamment par les travaux extraordinaires entrepris par Hérode le Grand au temple de Jérusalem. Commencé quelques années auparavant, un chantier colossal devait permettre d’accueillir un nombre grandissant de pèlerin. Toute la ville bénéficiait de ce projet d’envergure. »

Cher Auteur,

Je serai directe, et pourrais me contenter de ces quatre mots : votre roman est brillant. Je dois vous avouer que le titre, déjà, m’avait mis l’eau à la bouche. La couverture me rappelait de bons souvenirs. Le sous-titre était digne du Da Vinci Code. Lire la suite

La calanque de l’aviateur – Annabelle Combes

Étiquettes

, , , , ,

La calanque de l’aviateur, aux éditions Héloïse d’Ormesson, c’est l’histoire de Leena. Mais comme c’est celle de Leena, c’est aussi celle de Jeep, de Gaspard et de Vivien. D’Alessandro et d’Alexandrine. Tous ceux qui, autour de Leena jouent une partition étrange, symphonie d’un nouveau monde qui permettra à Leena de dépasser ses maux, de retrouver ses mots, d’écrire sa propre phrase sur une feuille vierge. Lire la suite

Il était une fois…

Dans mon enfance, Rose et ses sept cousins comptaient comme Treize à la douzaine… Avec les Six filles à marier et les enfants de Timpelbach, ils jouaient à Deux pour une en compagnie de Papa-Faucheux.

Et puis un jour, j’ai grandi. Mais tous, ils continuent d’accompagner ma vie de lectrice et me rappellent parfois, discrètement… « Eh, psssitttt, reviens par là, toi ! Cela fait trop longtemps que tu n’as pas passé de temps avec nous… »

Alors je les rejoins et je replonge dans leurs pages bien-aimées.

Et vous, quels livres relisez-vous ?

Presque rien…

Bibliothèque chérie,

Toi qui a réuni les livres venant de nos deux univers, témoignages de nos caractères et de nos intérêts.

Toi qui fut enrichie, complétée, diversifiée au fil des années.

Toi qui vit des photos d’enfants, des faire-parts, des empreintes de main en pâte à sel cacher progressivement les tranches des romans.

Bibliothèque chérie,

Il fallut te voir être vidée, voir la moitié des livres disparaître dans des cartons.

Il fallut se souvenir à qui était cet exemplaire de Molière et qui aurait la garde des Enfants du Capitaine Grant.

Il fallut dire adieu aux versions originales de Musset, sans regretter le départ des 17 volumes de l’Ancien Testament format A0.

Bibliothèque chérie,

Il fut ensuite temps de faire la poussière sur tes étagères, de caresser les marques qu’avaient faites les couvertures de cuir.

Il fut temps de se poser et de te regarder, toi, vidée, déboussolée, cabossée.

Il fut temps de réfléchir à ce que j’allais faire de toi.

Bibliothèque chérie,

Tu accueilles désormais tous mes romans, les tristes et les légers, les intelligents et les drôles.

Tu accueilles désormais toutes mes bandes dessinées et tous mes albums, aux vives couleurs et traits rageurs.

Tu accueilles désormais tous les romans de mes quatre petits lecteurs, car ensemble on est plus forts et qu’à nous 5, nous allons refaire de toi la plus belle bibliothèque du monde.

Sursum corda, bibliothèque chérie.

Lady Helen – Alison Goodman

Étiquettes

, , , , , ,

En 1812, l’Angleterre était sous la régence du prince de Galles depuis un an, le roi George III ayant sombré dans la folie l’année précédente. Le royaume était en guerre contre Napoléon depuis 10 ans… « Cependant, on ignorait qu’une autre guerre était en cours : un combat secret qui avait commencé voilà plusieurs siècles contre une horde de créatures démoniaques sévissant au grand jour à l’insu de tous dans les villes et les villages du monde entier. Seul un petit groupe d’initiés s’opposait a ces adversaires innombrables et aux ravages insidieux qu’ils faisaient chez les êtres humains. »

Vous cherchiez une bonne saga fantastique à lire sur la plage / au bord de la piscine / allongée face à la campagne dans un transat [rayer la mention inutile] ? Ne cherchez plus, je l’ai trouvée pour vous !

Lire la suite