La demoiselle et le troubadour – Roselyne Bertin

Étiquettes

, ,

L’image contient peut-être : 2 personnes, texte

Rageot Editeur, merci pour ce très beau livre, à la couverture magnifique et à la si jolie histoire d’amour pour nos petites jeunes filles !

Mais vraiment, les passages ci-dessus dans un roman recommandé « à partir de 11 ans » étaient-ils nécessaires ? La jolie plume de Roselyne Bertin ne s’en trouve pas enrichie…

Auteurs, éditeurs, critiques, vous avez, nous avons le devoir d’élever nos enfants et de leur proposer de belles histoires adaptées à leur âge sans vouloir les faire entrer trop jeunes dans notre société hypersexualisée.

C’était le coup de g*** du jour !

Bonnes lectures !

Anne-Sophie

Publicités

Pleurer des rivières – Alain Jaspard

Étiquettes

, , , , , , ,

Jaspar« Il la couvrait de baisers, arrachait son fichu, dénouait sa natte, une cascade de boucles fauves dégringolait en ribambelles sur son dos, le vent s’en mêlait, chaleureux. »

« Pleurer des rivières » : cet extrait d’une chanson de Boris Bergman (interprétée par Viktor Lazlo) revient dans le roman d’Alain Jaspard comme un refrain mélancolique qui souligne toute la douleur des quatre protagonistes de cette tragédie. Lire la suite

Madonna !

Étiquettes

, , ,

MadonnaSi je vous dis Madonna… Vous me répondrez certainement qu’elle est une « Material Girl » en « Vogue » et que je devrais « Hung Up » sans même « Express [My]self » (bon, j’avoue, Google a été mon ami…).
Mais connaissez-vous les albums de Madonna ? Mais non, pas ceux-là « 🎶🎶🎶🎶 » vous dis-je !!! Lire la suite

Quatre petits aventuriers – Un si heureux dénouement

fratrie

Je vous avais promis une grande et belle nouvelle !

[mode surexcitée ON]
Les « Quatre petits aventuriers » seront publiés au printemps par les Éditions de l’Emmanuel !!!
[mode surexcitée OFF – ou presque]

Faites valser vos méninges et lancez-vous dans l’aventure avec moi ! Quel titre verriez-vous pour leurs aventures ?

Ceci mérite bien une petite levée de mon anonymat et si je resterai à tout jamais dans un coin de mon coeur Anne Souris, je serai dorénavant grâce à cette grande aventure

votre toujours fidèle,

Anne-Sophie

L’amie prodigieuse – Elena Ferrante

Étiquettes

, , , ,

Ferrante« Ce matin Rino m’a téléphoné, j’ai cru qu’il voulait encore de l’argent et me suis préparée à le lui refuser. Mais le motif de son appel était tout autre : sa mère avait disparu. »

En une phrase se trouvent réunis deux des thèmes majeurs du livre de la mystérieuse Elena Ferrante : la famille et l’argent. Lire la suite

Le secret d’Emma M. – Anne Kurian

Étiquettes

, , ,

Kurian« Emma ne se trouvait à proprement parler ni belle, ni laide. Ou pour être plus juste, elle se jugeait, selon les angles et selon les moments, belle ou laide. Belle sous un certain profil d’une finesse de poupée de porcelaine : une peau blanche, un nez délicat et raffiné, de grands yeux abrités sous de longs cils noirs, des lèvres minces et rosées, un sourire gracieux montrant de petites dents blanches. Et laide sous un autre profil, car elle estimait ses pommettes trop pointues, son visage trop allongé, son menton trop carré. »

Premier roman d’Anne Kurian, « Le secret d’Emma M. » est un roman léger et profond à la fois, drôle et émouvant, qui mêle Hollywood et Chesterton, amitié, amour et blessure profonde. Lu cet été d’une seule traite, j’ai été plongée dans cette histoire si charmante que je n’interrompais ma lecture que pour aller chercher une autre glace dans le congélateur ! Lire la suite

Les enquêtes d’Alfred et Agatha : L’affaire des oiseaux – Ana Campoy

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Campoy

« Si Alfred Hitchcock et Agatha Christie s’étaient rencontrés lorsqu’ils étaient enfants, quelles aventures auraient-ils pu vivre ensemble ? »

Tel est le postulat de départ de cette excellente série pour enfants écrite par Ana Campoy : à Londres, en ce tout début de XXe siècle, le jeune Alfred Hitchcock vit dans un quartier populaire de la capitale anglaise où il est le souffre-douleur des brutes de son école. Exaspéré par les bêtises déclenchées par ses inventions, le père d’Alfred va lui faire passer une nuit en prison, nuit qui va bouleverser la vie du jeune garçon. En effet, son voisin de prison, qui clame son innocence, lui demande d’aller demander l’aide d’une certaine Agatha Miller. Lire la suite

Viens ici que je t’embrasse – Griet Op de Beeck

Étiquettes

, , , , ,

Op de Beeck« On dit que les yeux s’habituent à l’obscurité, mais ici, dans ce petit réduit au fond de la cave, on n’y voit vraiment rien. La dernière fois j’ai compté à haute voix, je suis arrivée à plusieurs centaines et je n’ai toujours pas eu le droit de sortir, alors je ne le fais plus.
« Je n’ai pas peur. » Je le dis tout haut et le bruit me fait sursauter. « Je n’ai pas peur, parce que j’ai déjà neuf ans et c’est grand, et les grandes filles n’ont peur de rien. » Cela ne devrait plus durer trop longtemps. Maman va sûrement descendre pour me laisser sortir. Je lui dirai pardon et lui promettrai de ne plus jamais recommencer.
Je ne suis pas sage. Pas comme Alexandre. C’est ce que dit souvent maman. » Paru au mois de juin aux Editions Héloïse d’Ormesson, « Viens ici que je t’embrasse » est le deuxième roman de la néerlandaise Griet Op de Beeck.

Dans ce roman si intimiste qu’il pourrait passer pour un huis-clos, l’auteur nous fait entrer dans la vie de Mona, à l’instant où, punie par sa mère, elle est enfermée dans un petit réduit au fond de la cave. Lire la suite

Les tribulations d’Aliénor en milieu étudiant (et parfois hostile) – Elisabeth Lucas

Étiquettes

, , ,

Lucas« 16h04. Je m’ennuie… !! Je m’ennuie. Dire qu’il y a vingt jours exactement, le 21 décembre 2011, date historique s’il en est, j’ai eu 20 ans, et que c’était la grosse teuf à la maison. Mon premier anniversaire surprise, organisé par mes parents, c’était tout mignon. Ils se sont un peu crus en soirée rallye, parce qu’ils ont surveillé de près la consommation de punch, mais bon, on n’est pas obligés de leur dire qu’une fois partis se coucher, Marie-Cécile a sorti de son sac une bouteille de chardonnay, et que même Isaure en a eu un verre. »

Chers petits rats de bibliothèque, vous commencez à me connaître, la section « La liste de mes ennuis » de ce blog est quasi vide. Lire la suite